Menu

Martyr de Marius Von Mayenburg

du 19 au 21 octobre 2017 au Théâtre des Célestins, Lyon



©Dmitrij Matvejev
©Dmitrij Matvejev

dans le cadre du festival SENS INTERDITS

Benjamin Südel, lycéen mal dans sa peau, glisse peu à peu dans le fondamentalisme chrétien. Benjamin, jeune adolescent élevé par une mère célibataire, trouve des réponses aux questions qui le tiraillaient. Il se sert alors des versets bibliques et de la religion pour contrer tous ceux qui s’opposent à lui, pour prescrire ce que sont le Bien et le Mal. Peu à peu, tous les interlocuteurs du jeune homme cèdent devant son fanatisme grandissant… Tous, sauf sa professeure de biologie qui se plonge dans une étude approfondie de la Bible et décide d’affronter Benjamin.
 

Dans ce contexte, grâce à une scénographie moderne, rythmée et cinématographique, ce spectacle envisage sous plusieurs aspects, la question de la montée du fanatisme religieux et a le mérite de poser de manière implacable celle de la radicalisation et des répercussions sur la société.

Tout commence avec une histoire de piscine, qui en évoque bien d’autres, ayant fait l’objet de nombre d’articles de presse ces dernières années. 

 

Martyr montre comment le jeune Benjamin Südel s’enfonce dans une dérive religieuse – catholique, en l’occurrence. La mécanique démontrée ici pourrait être à l’œuvre dans n’importe quel monothéisme. Et le décalage ainsi opéré avec les dérives islamistes actuelles permet au théâtre de jouer son rôle, de dégager les structures, les archétypes.

 

 

 

Marius von Mayenburg, auteur allemand contemporain, n’écrit pas des pièces à thèse. Il jette sur le monde réel, notre monde, un regard aigu et profond qui fouille un peu plus loin que la première peau des choses. Il nous donne à voir un monde écorché, à la fois parfaitement réaliste et porteur d’une inquiétude à la hauteur des mythes tragiques.

 

 

Oskaras Koršunovas est aujourd’hui l’un des grands metteurs en scène de l’Est européen. Figure de proue du théâtre lituanien, il jouit depuis plusieurs années, d’une réputation internationale pour ses mises en scène puissantes et violentes.
 

Avec Martyr, il s’attelle à un texte écrit en 2012 par l’Allemand Marius von Mayenburg. Actuelle, cette pièce l’est assurément.

 


Martyr, une pièce de Marius von Mayenburg, mise en scène par Oskaras KORŠUNOVAS.

DE MARIUS VON MAYENBURG
MISE EN SCÈNE OSKARAS KORŠUNOVAS
 
AVEC
 
REMIGIJUS BUČIUS
KĘSTUTIS CICĖNAS
ALGIRDAS DAINAVIČIUS
JOLANTA DAPKŪNAITĖ 
LAURYNAS JURGELIS 
INGA ŠEPETKAITĖ 
DŽIUGAS SIAURUSAITIS 
BEATA TIŠKEVIČ
 
 
Musique Gintaras Sodeika
Scénographie et costumes Lauryna Liepaitė Lumière Vilius Vilutis
Assistant à la mise en scène Regina Garuolytė
 
 
Surtitrages en langue française réalisés à partir de la traduction de Laurent Muhleisen publiée à l’Arche www.arche-editeur.com
 
 
SPECTACLE PROGRAMMÉ DANS LE CADRE DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE THÉÂTRE SENS INTERDITS
 
 
Plus d’informations sur http://sensinterdits.org/
 
L’association Sens Interdits s’est vue décerner le Prix de la Diversité Culturelle 2017









Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Littérature | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre | Adhérer