Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Académie de France à Rome – Villa Médicis : Take Me (I’m yours)

Du 31 mai au 15 août 2018



Take me (I’m yours)
Take me (I’m yours)
L’Académie de France à Rome – Villa Médicis
et la directrice Muriel Mayette-Holtz
présentent
Take Me (I’m yours)
sous le commissariat de
Christian Boltanski, Hans Ulrich Obrist, Chiara Parisi
 
Du 31 mai au 15 août 2018
Académie de France à Rome – Villa Médicis
 
jeudi 31 mai 2018
16h30| Preview de l’exposition en présence des commissaires
17h30 | Talk de Hans Ulrich Obrist avec artistes et invités spéciaux | entrée libre
19h | Ouverture au public
 
Du 31 mai jusqu’à l’épuisement des œuvres, l’Académie de France à Rome – Villa Médicis est heureuse de présenter Take Me (I’m yours), une exposition collective et participative qui réunit les œuvres des 15 pensionnaires de la Villa Médicis aux côtés de nombreux artistes internationaux, pour un total de 89 artistes
Fortement souhaitée par la directrice Muriel Mayette-Holtz, sous le commissariat de Christian BoltanskiHans Ulrich Obrist et Chiara Parisi,Take Me (I’m yours) est la plus grande exposition d’art contemporain présentée à la Villa Médicis. De plus, les œuvres des pensionnaires dialogueront avec celles de grands artistes internationaux, à travers un format d’exposition qui a connu un grand succès dont la reconnaissance est mondiale.
Take Me (I’m yours) incorpore l’exposition annuelle du cycle L ORO, conçue comme un laboratoire pour les artistes et chercheurs en résidence à l’Académie de France à Rome. Un terrain de confrontations où se croisent les multiples disciplines et les expériences hétérogènes qui naissent dans le cadre de la Villa Médicis. 
Take Me (I’m yours) crée un lieu d’interaction entre les visiteurs et les artistes caractérisé par sa forme ouverte et son évolution permanente ; un lieu dans lequel le public est autorisé à adopter des comportements généralement interdis dans les musées – comme toucher, tester, déguster, échanger les œuvres exposées – en jouant ainsi un rôle dans la leur dissémination, transformation et renaissance.
 
Take Me (I’m yours) est aussi une exposition sur la transmission et la mémoire, car les projets se construisent le matin et se dissolvent le soir, en mutation constante jusqu’au moment où les salles seront vides, les œuvres dispersées dans la ville, et le visiteur qui entrera dans la Villa Médicis, se trouvera face à une exposition qu’il doit imaginer.
Take Me (I’m yours) est dédiée à l’artiste belge Jef Geys, récemment disparu, et représentant d’un art conceptuel révolutionnaire, qui était à la base de la première édition de l’exposition. Conçue en 1995 par Christian Boltanski et Hans Ulrich Obrist pour la Serpentine Gallery de Londres, Take Me (I’m yours) a connu – grâce à sa ré-interprétation en 2015 à Paris avec Chiara Parisi - de nombreuses réorchestrations, s’enrichissant et se développant à chaque nouvelle édition, et rassemblant un nombre toujours croissant d’artistes, à chaque fois invités à s’interroger sur ce format.
Vingt ans après sa création à Londres, la première reconstitution a eu lieu à la Monnaie de Paris, suscitant un tel enthousiasme qu’elle fut ensuite présentée à la Kunsthalle Charlottenborg de Copenhague et au Jewis Museum de New York en 2016. L’année suivante, en 2017, Take Me (I’m yours)a fait partie de Bienalsur, Biennale d’art contemporain d’Amérique du Sud, puis a été présentée à l’HangarBicocca à Milan. Àprès l’édition organisée par la Villa Médicis, l’exposition Take Me (I’m yours) sera déclarée « dissolue » par les commissaires eux-mêmes, la laissant ainsi libre d’être recréée ailleurs.
L’Académie de France à Rome est un lieu de production et d’expérimentation qui chaque année accueille des artistes et chercheurs de nationalités, générations et disciplines divers, leur offrant l’opportunité de se consacrer pleinement à leur recherche. L’exposition comprend ainsi les projets des pensionnaires Giulia AndreaniJuan ArroyoEric BaudelaireBoris BergmannLise Charles & Aurélien DumontDavid DouardMaxime Guittonen collaboration avec le célèbre musicien et compositeur Alvin CurranCyril GerbronClaire Lavabre, Marc LeschelierRoque RivasMoussa SarrStéphanie SolinasOdysseas Yiannikouris en collaboration avec Alessandra Monarca. Et avec de la participation des artistes internationaux de générations et géographies différentes : aaajiao, Etel Adnan, Micol Assaël, Artur Barrio, Gianfranco Baruchello,  Christian Boltanski, Mohamed Bourouissa, Pedro Victor Brandão, Paulo Bruscky, James Lee Byars, Luis Camnitzer, Cao Fei, Maurizio Cattelan, Liliana Cavani, Ian Cheng & Rachel Rose, Claire Fontaine, Patrizio Di Massimo, Maria Eichhorn, Simone Fattal, Hans-Peter Feldmann, Andrea Fraser, Charles Gaines, Martino Gamper, Mario García Torres, Alberto Garutti, Gilbert & George, Dominique Gonzalez-Foerster, Felix Gonzalez-Torres, Douglas Gordon, Joseph Grigely, Ho Rui An, Carsten Höller, David Horvitz, Fabrice Hyber, Invernomuto, Alex Israel, Alison Knowles, Koo Jeong-A, Armin Linke, Franck Krawczyk, Ugo La Pietra, Fernanda Laguna, Jorgi Macchi, Angelika Markul, Annette Messager, Bruce Nauman, Rivane Neuenschwander, Otobong Nkanga, Yoko Ono, Luigi Ontani, Philippe Parreno, Diego Perrone, Cesare Pietroiusti, point d’ironie, Emilio Prini, Faith Ringgold, Martha Rosler, Anri Sala, Tomás Saraceno, Tino Sehgal, Daniel Spoerri, Wolfgang Tillmans, Rirkrit Tiravanija, Franco Vaccari, Francesco Vezzoli, Danh Vo, Lawrence Weiner et Franz West.
 
L’exposition à la Villa Médicis est conçue comme un chantier, selon la tradition de la Renaissance, où toutes les disciplines se mélangent dans la construction d’un projet unique. Véritable industrie urbaine à laquelle participent artistes, architectes, designers, musiciens, écrivains qui travaillent ensemble pendant des jours et des jours. En plaçant le visiteur au cœur de son projet,Take Me (I’m yours) se transforme jour après jour en permettant au public de vivre une expérience unique de rencontre avec l’art, sous de multiples formes. L’exposition fait tomber les barrières physiques et morales qui généralement séparent les visiteurs et les œuvres d’art, en les invitant à s’en saisir et à les emporter avec eux, à les rejouer, à leur redonner une nouvelle vie. Plus que tout, cette exposition invite à prendre le temps pour une rencontre et partager un souvenir.
D’une part, le public peut jouir de cette liberté inhabituelle de prendre possession des œuvres de l’exposition ; d’autre part, les artistes se réapproprient les espaces historiques de la Villa Médicis : les antiques Galeries des Chevaux, la Citerne romainel’Atelier Balthus, le jardin face à la célèbre façade de la Villa, et faire l’expérience exclusive de découvrir les vestiges de l’ancienne demeure d’Honorius, en passant dans les lieux maintenant secrets et souterrains habités avant l’arrivée des Médicis.
L’exposition s’articule également autour des projetsTake Villa Medici (it’s yours) et le Speaker’s Corner, où la parole est donnée à Rome. Dans le premier cas, les artistes habitant la ville peuvent « s’approprier » des salles avec un projet spécifique en cohérence avec le format de l’exposition. Le coin des orateurs, lui, laisse à quiconque la liberté de s’exprimer sur le sujet qu’il souhaite et ce à tout moment.
Lors de l’inauguration, le jeudi 31 mai, à partir de 17h30  dans le Grand Salon de la Villa Médicis aura lieu un talk extraordinaire orchestré par Hans Ulrich Obrist avec artistes et invités d’exception autour des différentes réincarnations de l’exposition. Cela sera l’occasion d’un moment de partage et de questionnement au sujet des défis des œuvres présentées et plus généralement du format de l’exposition, entre don, dispersion, échange et interaction active.
La participation à l’exposition de Cyril Gerbronprendra la forme d’une conférence sur le thème Une image peut-elle offrir quelque chose ? qui se tiendra le 1er juin dans le Grand Salon.
 
L’exposition est accompagnée d’un coffret d’imagesqui comprend un large corpus iconographique des œuvres exposées ainsi qu’un texte inédit des commissaires.
Entrée : 6 €, sac Boltanski inclus.
Horaires d’ouverture de l’exposition : du mardi au dimanche, de midi à 19 heures (dernière entrée à 18 heures 30).
Billet double pour l’exposition et visite guidée de la Villa Médicis et de ses jardins : 12 € (entier) / 6 € (réduit)
Billet pour l’exposition uniquement : 6 €, gratuit pour les moins de 18 ans.
Groupes scolaires : tout participant peut accéder à l’exposition grâce à l’achat d’un billet au coût symbolique de 1 €. Il est nécessaire de réserver les visites pour les groupes scolaires en écrivant au département d’activités pédagogiques : didattica@villamedici.it  .




Lundi 14 Mai 2018






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 11 Septembre 2018 - 12:22 75 édition de la Mostra de Venise

Jeudi 6 Septembre 2018 - 22:40 Arte : Spéciale VENISE

Mercredi 5 Septembre 2018 - 23:48 LE CANCER ? UN SUJET TABOU… ET POURTANT

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Livres | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre