Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Diane Kurys, au festival lumière, présente

Son film « Un homme amoureux » au ciné comédia le 18 octobre à 16h15



Le 7 mai 1987, : "Un Homme amoureux" de Diane Kurys, etait projeté en compétition officielle au 40ème Festival  de Cannes pour la sélection française. A la sortie de la séance, Jeanne Moreau dit son enthousiasme pour ce film, dont elle souligne la justesse et la maîtrise.

Aujourd’hui, la réalisatrice vient nous parler de son film avant la projection au cinéma Le Comédia, dans le cadre du 9ème festival Lumière. 
 

« Oui, je voulais raconter une histoire d’amour, une histoire d’amour fou, et je voulais que cette histoire s’inscrive dans l’univers qui est le mien depuis toujours. » (Diane Kurys, Cinéma 87 n°398, mai 1987).

Premier film contemporain de Diane Kurys, Un homme amoureux est né de l’envie de la cinéaste de faire un film sur un acteur, métier qui la fascine depuis toujours (elle fut elle-même comédienne avant de passer à la réalisation). Ce désir fut aussi doublé par celui d’un projet international (distribution, production, sujet) et de conquête des États-Unis.

Utilisant la mise en abyme (le film dans le film) comme clé de sa narration, Diane Kurys mélange réalité et fiction. Elle glisse d’un centre d’intérêt à un autre : la vie de Pavese, la passion entre les deux acteurs, la femme et les enfants, le compagnon délaissé,  la mère malade…

Délibérément inscrit dans la tradition du mélodrame (drame familial, drame de conscience), Un homme amoureux ne sera pas très bien reçu par la presse. On lui reproche de se rapprocher du roman-photo filmé, d’être trop détaché de la réalité… Pourtant pour François Chevassu : « Le scénario d’Un homme amoureux est de ceux qui ne stimulent pas a priori l’appétit du cinéphile. Pourtant, le film ne manque pas d’intérêt. C’est que Diane Kurys, illustrant bien le fait que ce n’est pas l’histoire qui fait l’œuvre mais la narration, réussit à transcender ce qui aurait pu sombrer dans la plus ennuyeuse banalité par la présence de ses personnages et un jeu de miroir entre réalité et fiction. » (La Revue du cinéma, n°428, juin 1987)

 

Un homme amoureux
France, Italie, 1987, 1h50, couleurs (Eastmancolor), format 2.35
Réalisation : Diane Kurys
Scénario : Diane Kurys, Olivier Schatzky
Photo : Bernard Zitzermann
Musique : Georges Delerue
Montage : Joële Van Effenterre   
Décors : Dean Tavoularis
Costumes : Brigitte Nierhaus
Production : Michel Seydoux, Alexandre Films, Caméra One, J.M.S. Films
Interprètes : Greta Scacchi (Jane), Peter Coyote (Steve), Claudia Cardinale (Julia), Peter Riegert (Michael), John Berry (Harry), Vincent Lindon (Bruno), Jamie Lee Curtis (Susan), Jean Pigozzi (Pizzani), Elia Katz (Sam), Constantin Alexandrov (De Vitta), Michele Melega (Paolo), Jean-Claude de Goros (Dr. Sandro)
Présentation au Festival de Cannes : 7 mai 1987
Sortie en France : 8 mai 1987


©FestivalLumiere
©FestivalLumiere

Un homme amoureux 

de Diane Kurys , France, Italie , 1987 

Steve (Peter Coyote) est un célèbre acteur américain. Marié à Susan (Jamie Lee Curtis) et père de famille, il s’envole pour Cinecittà en Italie où il doit interpréter le rôle de l'écrivain italien Cesare Pavese, auteur à qui il voue une véritable passion. Une jeune actrice, Jane (Greta Scacchi), interprètera le rôle de Gabriella, la dernière femme qu’aima Pavese avant de se suicider en 1950. Steve et Jane vont tomber amoureux…

SÉANCES  
  • ma 17 à 21h - Pathé Bellecour  
  • me 18 à 16h15 - Comœdia (en présence de Diane Kurys)
  • sa 21 à 14h30 - Villa Lumière


 
Renseignements et billeterie ICI




 




Mercredi 18 Octobre 2017






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 13:35 HISTOIRES D’UNE NATION

Mardi 11 Septembre 2018 - 12:22 75 édition de la Mostra de Venise

Jeudi 6 Septembre 2018 - 22:40 Arte : Spéciale VENISE

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Livres | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre