Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

GEORGE DANDIN OU LE MARI CONFONDU

MOLIERE/ Jean-Pierre Vincent

du 13 au 24 MARS 2018 à 20h
Célestins, Théâtre Lyon



©Pascal Victor / Georges Dandin / ArtComPress
©Pascal Victor / Georges Dandin / ArtComPress

George Dandin « honnête » mari est bien décidé à prouver qu’il est le dindon de la farce. Ici les titres se confondent les uns aux autres afin de laisser place aux vices. Ainsi le Gentilhomme chasse la femme mariée, la jeune damoiselle ne se prive pas de mentir et le paysan se retrouve seul avec des vérités qu’on lui refusent. Tout ne devient qu’illusion et tromperie.

 

Molière, avant-gardiste, peint ici le portrait d’un microcosme. Une société qui n’a pas pris une ride. Le texte met chaque classe sociale en face de son propre reflet, grossi par ses défauts. Cependant ici la femme, sujet d’actualité, se bat pour ses droits ou plutôt ses tares. Salir l’image parfaite, les blasons littéraires et se rebeller.
 

Tout dans la scénographie minutieuse de Jean-Pierre Vincent pousse au trompe-l’œil. Nous baignons dans un espace visuel empreint aux mensonges : Les décors changent en un instant, le quatrième mur est subtilement rompu et la salle devient labyrinthe, les cornes de la vache (preuve symbolique du cocufiage de Dandin) son délibérément cachées.
 

Jean-Pierre Vincent a su, avec discrétion et humilité, remettre en forme ce classique indémodable. En une étude presque anatomique du fond social, la pièce arrive à rassembler, et l’instant d’une soirée, au contraire de ce que pourrait dire Pierre Desproges : On peut rire de tout avec n’importe qui.
 

Numina Ducrot


Affiche Georges Dandin ©Theatre des Célestins
Affiche Georges Dandin ©Theatre des Célestins
VINCENT GARANGER, George Dandin
GABRIEL DURIF, Colin
ANTHONY POUPARD*, Lubin
ÉLIZABETH MAZEV, Mme de Sotenville
ALAIN RIMOUX, M. de Sotenville
OLIVIA CHATAIN*, Angélique
AURÉLIE ÉDELINE*, Claudine
IANNIS HAILLET, Clitandre
Troupe permanente du Préau
 
Assistante à la mise en scène:
Léa Chanceaulme
Dramaturgie: Bernard Chartreux
Décor :  Jean-Paul Chambas
assisté de Carole Metzner
Costumes, Patrice Cauchetier
assisté d’Anne Autran
Lumière: Benjamin Nesme


RENSEIGNEMENTS et RÉSERVATIONS ICI
 




Mercredi 14 Mars 2018






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 14:22 LE DERNIER METRO / Mise en scène DORIAN ROSSEL

Vendredi 6 Juillet 2018 - 15:17 Le Festival d'Avignon comme si vous y étiez!

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Livres | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre