Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grandes manifestations à Mahabad contre le régime iranien

et la mort d’une jeune femme kurde qui s’est suicidée pour échapper à son violeur, un agent du régime des mollahs



Le 4 mai 2015 une jeune femme de 26 ans s’est jetée par la fenêtre du quatrième étage d’un hôtel à Mahabad, dans le Kurdistan d’Iran, pour échapper à un agent du renseignement du régime iranien qui voulait la violer. Farinaz Khosravani est morte sur le coup. Farinaz, qui avait une licence en informatique, subvenait aux besoins de sa famille en travaillant dans cet hôtel.
On rapporte que lorsque Farinaz a compris l’intention ignoble de cet agent, elle a tenté d’appeler des amis pour lui venir en aide. Cependant, le propriétaire de l’hôtel avait fait des arrangements avec l’agent et fermé les portes pour empêcher sa fuite.
La famille de la victime ayant demandé une enquête sur la mort de leur fille, a été menacée de représailles par les services de renseignement à la moindre interview avec la presse. 

A la suite de la mort de Farinaz, la jeunesse de Mahabad a condamné ce crime. Les jeunes sont descendus en nombre dans les rues pour manifeste dans les rues les 7, 8 et 9 mai. En colère, ils ont pris d’assaut les bureaux des services de renseignements dans cette ville du nord-ouest de l’Iran. Ils ont aussi brûlé des portraits de Khamenei et Khomeiny à travers la ville. Des heurts ont éclaté avec les unités anti-émeutes. Les manifestants ont aussi incendié le rez-de-chaussée de l’hôtel Tara. Puis la foule s’est dirigée vers les bureaux des services de renseignement où ils ont été accueillis par des tirs de grenailles et de gaz lacrymogènes. 

Les informations indiquent qu’il y a eu des morts et des dizaines de blessés. Au matin du 8 mai, au moins une cinquantaine de personnes avaient été blessées et 700 arrêtées par divers services de sécurité. Beaucoup de blessés ont été arrêtés.
Les commerces et le bazar de Mahabad ont fermé le 8 mai en signe de protestation. Le climat de la ville est très tendu et les agents ont fermé toutes les intersections et les zones importantes. Vendredi, d’autres villes kurdes ont aussi connu une vive tension et le dispositif de sécurité est resté en alerte. 
La population de Sanandaj, capitale de la province du Kurdistan d’Iran, a mené de vastes manifestations et rassemblements en solidarité avec la révolte de Mahabad. Les forces de sécurité de l’Etat ont déployé des agents tous les vingt mètres de peur de voir le mouvement faire tâche d’huile.
Redoutant d’importantes émeutes, le régime à coupé les communications le 9 mai et réduit de manière significative le débit d’internet, en particulier à Sanandaj.
Les habitants de la ville de Sardacht se sont joints en solidarité à ceux de Sanandaj pour saluer le courage de Farinaz et protester contre le régime des mollahs.
Dans un communiqué le 8 mai, la Présidente élue de la Résistance iranienne Maryam Radjavi a rendu hommage à la vaillance de Farinaz Khosravani et adressé ses sincères condoléances et sa sympathie à sa famille. Elle a salué la population de Mahabad pour ses protestations et appelé toute la jeunesse à soutenir son soulèvement.
(Commission des Femmes du CRI – Le 9 mai 2015) 

http://women.ncr-iran.org/                    Facebook / CNRI Femmes                                   Twitter/ @CNRIfemmes 




Mercredi 13 Mai 2015





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Octobre 2016 - 18:50 Bataille de Mossoul

Actualités nationales | actualités internationales