Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Infrarouge - L'île de lumière

Quand la France sauve les boat people

Un film de Nicolas Jallot



20 février 2018 à 23h05 sur France2

©Infrarouge - Ile de lumière
©Infrarouge - Ile de lumière

L’Ile de Lumière est l’histoire de ce navire français transformé en hôpital et parti en 1979 en Mer de Chine secourir les boat people.
Leur errance avait frappé les esprits et fut à l’origine au sein de la société française d’une spectaculaire mobilisation.

En parallèle de cette opération humanitaire avec ses figures fortes, attachantes, émouvantes, le documentaire explore ce moment très particulier de l'histoire de notre pays. Nous voyons ici s’ouvrir une nouvelle époque avec ses icônes médiatiques : intellectuels, médecins de l’urgence, grands témoins. En lieu et place des engagements du passé, cette nouvelle élite annonce l’émergence d’une idéologie de la communication, au nom de l’humanisme et du devoir d’ingérence.
Ainsi l’Ile de Lumière fait remonter en nous le souvenir d’une France généreuse. Elle questionne chacun en entrant en résonance avec le temps présent.

sep

 

35 000 migrants qui fuyaient le Viêt Nam, entassés sur la minuscule île de Poulo-Bidong ont ainsi pu être secourus, soignés, sauvés à l’issue d’une mobilisation qui avait parcouru des pans entiers de la société française.
Au final, 130 000 boat-people obtiendront un visa pour la France. Regroupés au sein du comité « Un Bateau pour le Vietnam », dont la cheville ouvrière était le docteur Bernard Kouchner, les organisateurs de cette spectaculaire opération avaient su mettre de côté leurs engagements politiques partisans pour s’opposer efficacement à l’indifférence, à la raison d’Etat, à la bureaucratie des organisations caritatives internationales.
Ce documentaire revient sur les grandes étapes de cette mobilisation en France. En parallèle, il décrit la situation sur le terrain et raconte les destins bouleversants des boat-people, dont plusieurs dizaines de milliers devaient périr en mer.
Il éclaire aussi un moment très particulier de notre pays, dix ans après mai 68: le basculement de nombreux intellectuels face aux régimes nés des victoires communistes dans la région, alors même que beaucoup d’entre eux avaient soutenu leurs combats.
Il revient enfin sur l’âpreté des débats, au sein de l’aide médicale d’urgence. Médecins sans Frontières vivra à cette occasion une scission douloureuse. Pourtant la légende des « French Doctors » qui conduira M.S.F. au prix Nobel de la Paix est bien née durant ces années, quelque part en mer de Chine…

Car l’épopée de « L’Ile de Lumière » va révolutionner notre regard sur le monde. Elle va imposer le « droit d’ingérence », la médiatisation et la politisation de l’action humanitaire. L’opinion publique est désormais prise à partie, les victimes s’invitent au débat, voire à la table des négociations, même par images interposées. « Ce sont des hommes en danger mortel qu’il faut secourir, parce que ce sont des
hommes… » déclaraient au cours d’une conférence de presse commune, Raymond Aron et Jean-Paul Sartre. Ils ne s’étaient plus parlé depuis 30 ans… Avec Yves Montand, André Glücksmann, Bernard Kouchner, Valéry Giscard d’Estaing, ils figurent parmi les consciences de cette histoire.
Ce film donne aussi la parole aux acteurs « quotidiens » de l’Ile de Lumière : les médecins comme Eric Cheysson, les journalistes comme Jacques Pavlovski et le commandant du navire, François Herbelin. Pour tous, les moments passés sur le navire-hôpital restent parmi les plus importants de leurs vies.

Si l’histoire de l’Ile de Lumière fait remonter en nous le souvenir d’une France généreuse, elle nous interroge aussi sur le temps présent, en nous posant cette question redoutable alors que chaque mois meurent des dizaines, des centaines de migrants en Méditerranée : pourquoi ce qui était possible hier ne l’est plus aujourd’hui ?


 

Un film de Nicolas Jallot. Produit par Transparences Productions et l'INA. Avec la participation de France Télévisions et la RTBF. Conseillère de programmes France 2 Anne Roucan. Directrice de l'unité documentaires et magazines culturels Catherine Alvaresse
 
sep


Biographie de Nicolas Jallot:

Né en 1965, Nicolas Jallot a été journaliste d’investigation et grand reporter pour plusieurs journaux (Sens Magazine, Le Point, VSD, La Chronique d’Amnesty International, France Soir) jusqu’en 2001. Il entame ensuite une carrière d’auteur et réalisateur de documentaires pour la télévision et, en parallèle, écrit une demi-douzaine de livres autour de l’histoire récente, notamment sur des sujets concernant
l’Union Soviétique.


Filmographie :
2017 : “ L’Ile de Lumière – quand la France sauve les Boat People” (64’, coproduction Transparences/INA, France 2, RTBF)
2016 : “ Dans la peau du premier caméraman de guerre” (70’, MC4, RMC Découverte, 2016), “ De Gaulle chez les Soviets” (52’, Betula, France 3, 2016)
2015 : “ De Rouen à Hiroshima” (52’, MC4, France 5, 2015)
2014 : “ Génocide arménien : le spectre de 1915” (52’ – Transparences Productions, France 5, RTBF)
2013 : “ Le Dernier secret de Yalta” (52’ - MC4, RTS, France 5) sélectionné au Figra (catégorie « Terres d’Histoire ») en 2014
2012 : “ Un espion à Pékin” (52’ – Ladybirds Films, ARTE)
2011 : “ Penkovsky, espion pour la Paix” (52’ - Betula, France 5)
2010 : “ Le Dissident du KGB” (72’ – Docside, ARTE, TSR, Radio Canada, MDR), sélectionné dans Situation de la Création Française, FIPA, 2010. En compétition au Festival International du Film d’Histoire, au MEDIMED et au Festival du Cinéma Européen (Séville). Etoile de la Scam 2011.
2007 : “ La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre ” (sujets aux Etats-Unis / “ Vu du Ciel ” - France 2)
2006 : “ Sondages, je t’aime moi non plus ” (52’, France 3 Régions, INA, TSR, Planète)
2005 : “ En immersion au Mont Blanc ” (5 X 42 minutes, « Sur le Vif », France 2)
2004 : “ Une vie volée, 57 ans sans revoir la France ” (52’ – Ampersand, France 3 Régions, Planète)
2003 : “ Piégés par Staline ” (52’ – Ampersand, France 5, France 3, TSR), en compétition officielle au Festival International du Film d’Histoire.


 
Le rendez-vous Infrarouge invite les téléspectateurs à réagir et commenter les documentaires en direct sur twitter via le hashtag #infrarouge.




Mardi 20 Février 2018






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Octobre 2018 - 18:59 " Memories Paper "un solow show exclusif

Mercredi 24 Octobre 2018 - 18:10 LE PLUS GRAND EVENEMENT POP CULTURE

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Livres | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre