Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Art Prend La Rue

Lieu éphémère de l’art urbain à Vannes



Créé par l’association l’Art Prend la Rueà l’initiative des fondateurs de http://www.street-art-avenue.com/
 
Ouverture d’un très grand labyrinthe de création éphémère : DéDalE
(Des Expériences / Des Artistes / lieu Ephémères).
Quand la liberté d’expression se réapproprie les murs d’un bâtiment administratif ultra hiérarchisé et cloisonné pour devenir un sanctuaire de création
 
3 000 m2 et 150 pièces répartis sur 4niveaux remis entre les mains d’une centaine d’artistes locaux, nationaux et internationaux ...
2 ans pour se lâcher jusqu’ en 2020... quand TOUT disparaitra
 
DéDalE : un lieu unique
d’immersion, de création, derencontres culturelles, artistiques et solidaires mais éphémère !
Ce sanctuaire de création au bord del’eau, sur la rive gauche du port de Vannes qui abritait jusqu’ en 2015 les services de l’ancienne Direction Départementale de l’Equipement, laDDE (DÉDALE), est voué à être démoli en 2020.
Ouverture en 2 temps au public : Le Dédale café : 19 juillet 2018
Musée : Septembre 2018 http://dedale.lartprendlarue.org/
page1image5784432
 
Comme aime citer Laurent Sanchez, président de l’association l’Art Prend La Rue et fondateur du blog Street Art Avenue : « La rue est le cordon ombilical qui relie l'individu à la société ». Victor Hugo.

DéDalE n’est pas le premier lieu d’expression et de rencontre artistique à être créé mais il est certainement le plus original pour 3 raisons essentielles qui donnent sens et vie au projet :
1-  L’histoire du bâtiment administratif laissé en friche depuis 2015 ultra hiérarchise et organisé
2-  4 niveaux de création
3-  Son concept éphémère.
Le projet s’appuie sur cette notion de travail pour interroger et raconter un autre travail ; celui del’artiste et de la création.
Actuellement, une trentaine d’artistes locaux, nationaux et internationaux repeignent le lieu, du sol au plafond, pour des créations à 360°, dans tous les étages. La création est exposée au rez-de-chaussée,contrôlée au 1er, libre au 2nd et enfin exploratoire et interdite au public au 3è. Le fil d’Ariane de leurscréations ?
L’histoire du bâtiment en friche :DéDalE raconte dans ses murs le travail cloisonné, organisé, hiérarchisé, contrôlé. Par la création artistique, DÉDALE raconte un autre travail,celui de l’artiste. Situé au cœur de la ville de Vannes (Morbihan, Bretagne) et accolé à son port, cebâtiment « au bord de l’eau », abritait dans un passérécent les services de l’ancienne Direction Départementale de l’Equipement, la DDE (DÉDALE). Il sera détruit à l’horizon 2020 pour laisser place à un nouveau projet urbain ; l’un des plus ambitieux de France.
 
page2image3675632page2image1685392

 

DéDalE est aussi une bâtisse qui raconte dans ses murs le TRAVAIL, tel qu’il a été pensé au XXème siècle : cloisonné, organisé, hiérarchisé, contrôlé... Le projet s’appuie sur cette notion du travail pour interroger et raconter un autre TRAVAIL, celui de l’artiste et de la création.

 
 

Sa nouvelle organisation répartie sur 4 niveaux :
 

DéDalE se réparti sur 4 niveaux et environ 150 bureaux.

Toutes les surfaces, tous les volumes, toutes les ouvertures peuvent devenir des espaces de création.
Les couloirs et les halls constituent les artères du lieu, le « fil d’Ariane » de DéDalE. Ils permettent de connecter les pièces et les étages et feront l’objet d’un traitement artistique particulier afin d’accentuer l’idée de distribution et de division de l’espace.

La ligne artistique L’idée n’est pas d’accueillir desexpositions photo ou de venir y accrocher ses tableaux. Il s’agit uniquement de créations « in situ ». L’enjeu est deproposer une expérience immersive aux visiteurs ; qu’ils se perdent dans ce labyrinthe.

http://dedale.lartprendlarue.org/portfolio/ligne-artistique/

 

4 niveaux de création

 

Seul le rez-de-chaussée pourra accueillir du public. « Y seront développés uniquement des projets soumis à une commission artistique ». Pour pouvoir accéder au premier étage, les artistes devront encore rédiger une « noted’intention », mais ils seront totalement libres au deuxième étage.
Le troisième étage demeurera un « lieu secret, dédié à la recherche artistique ».

Le rez-de-chaussée sera ouvert au public, les 1er et 2nd le seront aussi mais de façon ponctuelle pour des évènements pour découvrir de nouvelles formes artistiques et même devenir acteur du lieu grâce à des expériences immersives.

En partenariat avec les associations culturelles, artistiques et solidaires du territoire, DéDalE concocte également un programme de rendez-vous pour les deux prochaines saisons à venir. Les cultures urbaines y seront présentées dans toutes leurs diversités.
Mais tout ceci reste éphémère...

Inscrit dans le cadre du renouvellement urbain du port de Vannes, ce lieu éphémère induit l’idée de laboratoired’expérimentations, d’expériences, d’inventions et de créations...

A vivre à l’instant présent...

 

DéDalE café et sa terrasse avec vue sur le portAvant de découvrir la partie artistique du lieu, on pourra y siroter un verre ou un casse-croûte dès cet été.

Ce nouveau café culturel sera ouvert tous les jours de 9 h à 23 h et bénéficiera d’une terrasse de 250 m2 avec vue sur le port.
Des transats seront installés sur la cale.

Le DéDalE Café sera animé en association par les commerçants du centre-ville.

DéDalE: un lieu unique d’immersion, de création, de rencontres culturelles, artistiques et solidaires

Créé par L’association L’ArtPrend La Rue

Créée à Vannes en 2017 par les fondateurs du site Street Art Avenue,l’association “L’Art Prend la Rue !” a pour vocation de promouvoir l’ArtUrbain et le Street Art dans le Morbihan en posant la question del’art dans l’espace public. 
L’association réunit une vingtaine de bénévoles et membres actifs, tous passionnés de Street Art et motivés par l’idée que cette expression artistique connecte le citoyen et la société. Parmi les événements déjà organisés : Vannes et sa Street, l’exposition Hors Cadre auMusée de la Cohue, la venue d’artistes comme Dourone, L7M ou Rone pour la création de murs dans Vannes.

Les projets de l’association sont financés exclusivement par du mécénat.

Pour suivre DéDalE : 
http://dedale.lartprendlarue.org/
 






Dimanche 12 Août 2018






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Août 2018 - 16:28 MADRID, OCTOBRE 68

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Livres | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre