Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

M.Eddy : invité d’honneur du 9e festival Lumière



Eddy Mitchell était l’invité d’honneur de la soirée d’ouverture du 9e festival Lumière, hier soir, samedi 14  octobre 2017 à la Halle Tony Garnier à Lyon.

 

De nombreuses personnalités, Tilda Swinton, Michael Mann, Guillermo del Toro, Alfonso Cuarón ou Jean-François Stévenin, Diane Kurys, William Friedkin, Anna Karina, Jean-Paul Rappeneau ou Nicolas Winding Refn, accompagnés de nombreux autres invités et les 5000 spectateurs, étaient présents pour déclarer « ouvert » la 9ème édition du festival Lumière.

 

Bertrand Tavernier, Président de l’Institut Lumière, et Thierry Frémaux, directeur, ont rendu hommage à celui qui transmis sa passion du cinéma, avec des milliers de téléspectateurs grâce à l’émission La Dernière Séance (du titre de l’une de ses plus célèbres chansons), dédiée aux classiques du cinéma américain.

 

 

 

Chanteur, parolier et acteur, passionné de rock n’roll depuis l’âge de 11 ans, Eddy Mitchell est l’une des plus grandes personnalités de la scène musicale française. Dans les années soixante, il forma le premier grand groupe de rock français, Les Chaussettes Noire. Chanteur solo, son registre vocal évolue, sa carrière est guidée par ses passions, avec une grande qualité d’écriture et d’inspiration, un univers personnel indéfinissable et précieux. Quelques uns de ses plus grands succès: Toujours un coin qui me rappelle, Pas de Boogie Woogie, Couleur menthe à l’eau, Le Cimetière des éléphants, Il ne rentre pas ce soir

Sans oublier, bien sûr, La Dernière séance, chanson sur la mélancolie et la disparition, qui devient le titre de l’émission mythique des années 80. Grâce à lui, les films d’André De Toth, de Gordon Douglas et de Jules Dassin passent en prime time sur les chaines du service public, qui peut s’enorgueillir de former de nouvelles générations de cinéphiles.

Eddy Mitchell est également un acteur hors pair. Il incarne un flic chez Jean-Claude Missiaen aux côtés de Gérard Lanvin, tombe amoureux d’un porte-clé chez Marco Ferreri aux côtés de Christophe Lambert, campe un simple d’esprit d’anthologie dans Coup de Torchon de Bertrand Tavernier en 1981 et obtient, en 1995, le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Le Bonheur est dans le pré d’Étienne Chatiliez. Alternant films et chansons, on le retrouve chez Claude Lelouch pour Salaud, on t’aime – il tourne actuellement le premier film de Christophe Duthuron, l’adaptation d’une BD à succès, Les Vieux fourneaux, avec Pierre Richard et Alice Pol.

En cinquante ans de carrière, Eddy Mitchell n’a jamais arrêté de chanter, d’enregistrer des albums, tous remarquables, et de prendre la route des concerts : l’été dernier, il était encore sur scène avec Johnny Hallyday et Jacques Dutronc pour la tournée des Vieilles Canailles.

Ce matin, dimanche 15 octobre, il rencontrera le public à 11h15 au Pathé Bellecour (master class spéciale animée par Stéphane Lerouge)
>> Achat des places

et présentera Coup de torchon dimanche 15 octobre à 17h30 au Pathé Bellecour.
>> Achat des places

 







Dimanche 15 Octobre 2017






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 00:05 Tilda Swinton présente

Dimanche 15 Octobre 2017 - 08:31 M.Eddy : invité d’honneur du 9e festival Lumière

 

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Livres | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre