Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mariage Pour Tous: un débat qui laissera des traces...

Un goût amer...



Mariage Pour Tous: un débat qui laissera des traces...
Cela fait un moment que je ne digère plus, que des hauts le coeur occupe mon quotidien, et qu'un goût amer m'envahit.
Je ne puis plus faire en sorte de ne pas paraître concernée et  donner l'impression d'ignorer ce qu'il se dit.
Hier, je suis allée au cinéma.
Lincoln, film de Spielberg, traitant de ce Président Américain qui s'est battu pour abolir l'esclavage, à une époque ou cela déchainait les esprits.
Ce qui m'a surtout beaucoup choquée, c'est que ces "dires" par des représentants de la loi, ressemblent de trop près à ce que l'on a pu entendre des opposants au mariage pour tous.
Profondément UMP, je ne peux accepter et comprendre pourquoi l'opposition s'est engoufrée dans cette brêche contre le gouvernement?
Comment accepter d'être assimilée aux esclavagistes? pour ne pas dire "racistes" et "Homophobe"?
Vous avez reproché que ce débat occupe tout le terrain médiatique et cherche à cacher les débats bien plus cruciaux pour notre société. Certes, c'est le cas. Mais finalement, à qui la faute? Je déplore ces derniers temps..; Quelle image donnez-vous aux français?
Ëtes-vous certains que vos propos rétrogragues et limite "discriminatoires et homophobes" soient le reflet des sensibilités majoritaires de l'UMP? Pourquoi avoir entraîné notre mouvement dans cette mobilisation ou extrémismes et intolérences dominent?

Je dialogue avec beaucoup, et personne n'ose dire leur véritable opinion, tant nous risquons d'être montrés du doigt.
Mais aujourd'hui, j'affirme que cela est un avancement obligatoire pour une démocratie qui se veut et se proclame équitable et juste.

Pourquoi ne pas réfléchir à la manière d'inscrire de la meilleure façon cette loi, plutôt que de s'opposer sur le débat de fond?

Pourquoi vous opposer de cette façon grossière?

« Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme , il fait alors un lâche .  » Lincoln.

Je refuse de me taire un jour de plus, et rejoint Madame Roselyne Bachelot.
Je ne veux laisser croire que cet amalgamme qui ne me ressemble pas, ne me dérange pas.

Je suis choquée, indignée et révoltée.









Samedi 9 Février 2013






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 7 Juillet 2018 - 21:43 Paris, Place Vendôme

Vendredi 22 Juin 2018 - 11:26 SOS Méditerranée

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Livres | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre