Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

NUITS D'ÉTÉ - FESTIVAL D'AVIGNON

Jeudi 20 juillet 2017 à partir de 00h45




Dans les coulisses du Festival d'Avignon à 00h45 


« La réalité défigure le réel, le sens n’est rien d’autre qu’un espoir et les œuvres d’art sont la seule vérité qui ne nous accable pas ». Olivier Py qui préface avec ces mots la 71ème édition du Festival  qu’il préside depuis 2014 a raison. Mais il faut bien des ouvriers, des  techniciens, des administrateurs, des trésoriers, des petites mains, des grandes oreilles, des fous qui veillent à tout pour que l’oeuvre d’art nous révèle sa part de vérité.  



"Je tiens le monde pour ce qu’il est, un théâtre où chacun doit jouer son rôle" William Shakespeare

 

RÉSUMÉ
 

Une entreprise ne sert à rien d’autre qu’à donner envie à des gens ordinaires de faire ensemble des choses extraordinaires. C’est particulièrement vrai pour le Festival d’Avignon. Cette entreprise, nous n’allons pas en raconter l’histoire déjà septuagénaire, nous allons vivre avec elle, en elle, pour elle. Dans son coeur, dans son ventre, dans sa tête. Dans le ventre d‘Avignon, pas uniquement sur le pont !

Un régisseur, un agent de sécurité, un programmateur, un préfet du Vaucluse, un trésorier, une patronne de la billetterie, un Monsieur Météo, une spécialiste du mécénat, des légions de saisonniers, des bataillons de techniciens…il faut beaucoup d’artisans anonymes pour libérer la puissance des artistes. Saisis dans le feu de l’action ou dans le stress de la préparation de la toute première représentation, tous sont au moins aussi exigeants, impitoyables, inventifs, impatients, inquiets, rationnels et déraisonnables que les Planchon, Lavelli, Vitez, Bayen, Brook, Wilson, Vincent, Caubère, Mnouckine, Bausch, Cunningham, Castelluci, Castorf, Ostermeier qui ont fait la gloire d’Avignon.  Ce sont eux qui font tourner le gros animal, le monstre, machine à rêver, à délirer, à penser.

Ce sont eux que nous irons chercher dans le ventre de la baleine avec la complicité de Caroline Guiela Nguyen, dont c’est le premier Festival. La jeune artiste sera l’une de nos 6 metteurs en scène croisés mais surtout notre boussole pour nous orienter dans le monde du Festival. Arpentant les lieux dans les murs, hors les murs, les carrières, les chapelles, cloîtres, cours, jardins, gymnases, croisant les regards des acteurs invisibles du Festival avec ceux des artistes et ceux des festivaliers, les érudits, les donateurs, les néophytes, les badauds, les people, les obscurs, attrapés au hasard d’une rue ou à la sortie d’un spectacle, la nuit, le jour, nous dessinerons une nouvelle carte, humaine et drôle, de ce pays aussi imaginaire que réel : le Festival d’Avignon.   
 
barre


Memories of Sarajevo à 01h35
 

Memories of Sarajevo fait partie d’une tétralogie Europe, mon amour du Birgit Ensemble.

Julie Bertin et Jade Herbulot, jeunes metteuses en scène issues du Conservatoire national supérieur d’Art dramatique, ont décidé de transposer quelques moments historiques de ces dernières décennies en récit. En 1992 le traité de Maastricht transforme la communauté européenne en Union européenne.


Quelques mois après commence le siège de Sarajevo, cette pièce donne la parole aux assiégés de cette ville-cuvette cernée par les collines. Sur scène une façade d’immeuble  et dans la rue des habitants. Au-dessus d’eux les dirigeants européens et internationaux se réunissent sans parvenir à trouver une solution

 En direct sur Culturebox le 15 juillet

 
barre



Sujets à vif à partir de 03h55
 

Cette aventure interdisciplinaire entre artistes et auteurs qui allie geste, son, mot et mouvement…. fête cette année ses 20 ans d’ existence et collaboration entre le festival d’Avignon et la SACD.

  • Il est encore trop tôt pour un titre :  les deux artistes ne se connaissent pas et se jaugent avec curiosité : Halory Goerger travaille à cheval entre les arts visuels et le spectacle vivant. Martin Palisse est jongleur et metteur en scène.. 
  • La vie des formes : Que provoquent les rencontres ? C'est la question que posent Célia Houdart et Renaud Herbin, écrivain et marionnettiste. Ce "Sujet à vif" au Festival d'Avignon offre une rencontre entre une écrivain et un marionnettiste. Leur questionnement : la manière dont naissent et vivent les personnages qu'ils créent, chacun à leur manière

Festival d'avignon
Festival d'avignon

Dans les coulisses du Festival d'Avignon
 

 Documentaire de 52’ 
 

Réalisateur
Laurent Bergers
 

Auteur 
Paul Henri Moinet
 

Producteur
Team Newman pour Froggies Media
 

Direction de la culture 
Nicolas Auboyneau - Sophie Humarau



 


Memories of Sarajevo
 

Captation 140’
 

Réalisateur 
Stéphane Vérité
 

Producteur 
Oxymore
 

Direction de la culture
 Nicolas Auboyneau etSophie Humarau


 

 

Sujets à vif  

Festival d’Avignon 2016

Il est encore trop tôt pour un titre 36’
 

Réalisateur
Simranjit Singh



La vie des formes 36’
 

Réalisateur
Stéphane Pinot
 

Producteur
Compagnie des Indes
 

Direction de la culture
 Nicolas Auboyneau etSophie Humarau











Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Littérature | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre | Adhérer