Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

UN SYMPTÔME NOMMÉ BARBARIE



La mort s’est abattue sur Paris. Froide, aveugle, muette.

 

Des innocents sont tombés tandis qu’ils célébraient la vie.

 

Les assassins, aussi jeunes que leurs victimes, prétendent servir un Dieu qui nous paraît spécialement cruel en méchanceté. C’en est au point qu’ils lui sacrifient leur propre vie !

 

Tout cela semble irréel tellement la noirceur de certaines âmes  franchit, au delà du pensable, les limites de l’horreur.

 

Le cœur déchiré, nous nous inclinons devant les victimes et présentons nos condoléances à toutes les familles endeuillées.

 

« Dieu a donné une sœur au souvenir, il l’appelle l’Esperance » Michel Ange

Le conseil d’administration du collège des humanités

 





Mercredi 18 Novembre 2015






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 13:35 HISTOIRES D’UNE NATION

Mardi 11 Septembre 2018 - 12:22 75 édition de la Mostra de Venise

Jeudi 6 Septembre 2018 - 22:40 Arte : Spéciale VENISE

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Livres | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre