Menu
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

William Friedkin est à Lyon

Festival Lumière 2017



Portrait de W.Friedkin ©FestivalLumiere
Portrait de W.Friedkin ©FestivalLumiere

William Friedkin apprend le métier de réalisateur sur les plateaux de télévision dès l'âge de 17 ans. Ilse spécialise dans le documentaire, puis réalise un épisode de la série Alfred Hitchcock Présente. Il a 27 ans lorsqu'il tourne son premier long métrage, Good Times, en 1967. Entre 1968 et 1970, il adapte trois pièces de théâtre à succès : L'AnniversaireThe Night They Raided Minsky's et Les Garçons de la bande, qui aborde le thème de l'homosexualité.

Mais c'est French Connection qui le propulse sur le devant de la scène en 1971. Ce film policier sur fond de trafic de drogue reçoit cinq Oscars, dont ceux du Meilleur film et du Meilleur réalisateur. À la suite de ce succès, le cinéaste dispose de moyens considérables pour tourner L'Exorciste (1973). Ce classique du film d'épouvante se classe en tête de tous les box-offices et remet le genre au goût du jour. William Friedkin semble transformer tout ce qu'il touche en or. Pourtant, il suspend ses activités durant quelques années. C'est avec Le Convoi de la peur, remake américain du Salaire de la peur d'Henri-Georges Clouzot, qu'il fait son retour derrière la caméra en 1977.

Au tournant des années 70-80, il se réoriente vers le registre policier, empruntant différentes voies comme la comédie (Têtes vides cherchent coffres pleins avec Peter Falk), le scandale et la provocation (La Chasse qui soulève l'indignation parmi la communauté homosexuelle de New York en 1980) ou encore le réalisme (Police fédérale Los Angeles, dans lequel on retrouve une scène de poursuite automobile aussi mémorable que celle de French Connection). De retour dans le domaine de l'épouvante, il signe Le Sang du châtiment (1988) et La Nurse (1990).

Après le très controversé film de procès militaire L'Enfer du devoir sorti en 2000, William Friedkin réaliset l'efficace et nerveux Traqué (2003), thriller dans lequel s'affrontent Tommy Lee Jones et Benicio Del Toro, ainsi que les adaptations des pièces de Tracy Letts : le huis clos Bug, présenté à La Quinzaine des Réalisateurs à Cannes en 2006, et le thriller Killer Joe, en Compétition à la Mostra de Venise en 2011.


Rencontre avec William Friedkin le jeudi 19 octobre à la Comédie Odéon à 15h
Il présentera aussi
La Chasse  le mercredi 18 octobre au Cinéma Comœdia à 19h
Le Convoi de la peur  le jeudi 19 octobre à l'Institut Lumière à 17h
French Connection  le jeudi 19 octobre au Cinéma Comœdia à 19h15
Le Convoi de la peur  le vendredi 20 octobre au Pathé Bellecour à 16h15
NUIT WILLIAM FRIEDKIN : French Connection  suivi de Le Convoi de la peur  suivi de La Chasse  suivi de L'Exorciste (director's cut)
le vendredi 20 octobre à l'Institut Lumière à 21h30
L'Exorciste (director's cut)  le samedi 21 octobre au Cinéma Comœdia à 17h
French Connection  le samedi 21 octobre à l'UGC Ciné Cité Confluence à 17h45




Mercredi 18 Octobre 2017





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Mars 2018 - 22:42 18e festival Cinémas du Sud

Dimanche 4 Mars 2018 - 22:06 90 eme cérémonie des OSCARS

Actualités | Politique | A voir | Cinéma | Littérature | Théâtre | Festivals | Musique | Petit ecran | Tribune libre